Les 50 Africains les plus influents – 34. Mahmoud Dicko

Originaire de Tombouctou, Mahmoud Dicko dirige depuis 2008 le Haut Conseil islamique du Mali (HCIM), qui fait l’interface entre les associations musulmanes, les mosquées et les autorités. Promoteur du wahhabisme au Mali, il a un temps été cité comme possible intermédiaire entre Bamako et le chef jihadiste Iyad Ag Ghaly.

Ses déclarations en faveur de l’instauration d’une république islamique ou après l’attentat contre l’hôtel Radisson Blu de Bamako, en 2015, font de l’imam de la mosquée sunnite réformée de Badalabougou un personnage controversé.

 

S’il avait officieusement fait campagne pour Ibrahim Boubacar Keïta lors de la présidentielle de 2013, son soutien au président sortant pour le scrutin de cette année (prévu en juillet) paraît moins net.

 

«Les 50 Africains les plus influents»


Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Livre d'or

Dernier message :

Mahamane, merci pour les compliments et les voeux. Avec de la détermination et de la patience, le combat va aboutir. Alfadoulou

par Alfadoulou

Aller sur le livre d'or

Galerie photos

Marche de protestation

Météo

Jeudi

min. 26 ° max. 41 °
Ciel dégagé

Vendredi

min. 27 ° max. 40 °
Partiellement nuageux

Samedi

min. 27 ° max. 41 °
Partiellement nuageux
Visiteurs en ligne

    Nombre d'invités : 913

    Dons
    Espace Membre

    Pas encore de compte ?

    Mot de passe oublié ?