Editorial

De Ouagadougou à Bamako, les narcotrafiquants sèment la terreur

 

Attentat à Ouagadougou : Al-Mourabitoune provoque la zizanie

 

Le 15 janvier 2016 à Ouagadougou, des terroristes du groupe islamiste Al-Mourabitoune ont attaqué le restaurant Cappuccino et l’hôtel Splendide, tous situés sur l’Avenue Kwamé N’Kourouma. Selon la Presse locale et internationale, ces attaques, actes criminels d’une rare barbarie, ont fait une trentaine de victimes dont vingt et deux de nationalités étrangères. 

 

Ces actes criminels, perpétués par les hommes de Moctar Bel Moctar, visent sans doute à déstabiliser le Burkina Faso ainsi que le pouvoir du nouveau Président M. Roch Marc Christian KABORÉ, élu le 29 décembre 2015. Il s’agit, pour Al-Mourabitoune, de saper les efforts de construction d’une nation démocratique Burkinabé, fruit des luttes du 30 octobre 2014. Les batailles du peuple Burkinabé ont abouti à l’organisation des élections présidentielles du 29 octobre 2015, portant au pouvoir M. Roch Marc Christian KABORÉ.

 

Par ces attaques, Al-Mourabitoune veut démontrer une fois de plus à la communauté internationale sa capacité de nuisance dans le Sahel. La question que l’on peut se poser est de savoir : le Burkina serait-t-il le nouveau champ de bataille des narcotrafiquants, comme l’ont été et le sont encore, dans une certaine mesure, le Mali et le Nigéria ? Wait and see. 

 

Mali : remaniement ministériel ou réaménagement gouvernemental ?

 

Le décret n°2016 -0022 / P-RM du 15 janvier 2016 portant sur la nomination des membres du gouvernement II de Modibo Keita. Ce décret annonce aussi la sortie de trois ministres et l’entrée de quatre nouveaux ministres. Concernant les sortants, il s’agit de Bakary Tereta, Ministre du développement rural, Me Mamadou Diarra,Ministre de la promotion et de l’investissement, du secteur privé et Mamadou Igor Diarra, Ministre de l’économie et des finances. Les quatre nouveaux Ministres sont : M. Kassoum Denon, Ministre l’agriculture, Dr. Nango Dembelé, Ministre de l’élevage et de la pêche, M. Konimba Sidibé, Ministre de la promotion et de l’investissement et du secteur privé et  le Pr. Assetou Samaké, Ministre de la recherche scientifique.

Quelles analyses peut-on en faire de ces sorties-entrées dans le gouvernement II de M. Keita ? 

 

L’éviction de M. Tereta et M. Diarra a surpris bon nombre de maliens. D’abord, M. Igor Diarra est reconnue par le malien lambda pour son sens développé de l’État et son intégrité. Par contre, le départ de M. Tereta est perçu comme  un bon débarras par certains milieux du marigot politique malien, à cause de sa probable implication dans l’affaire des engrais frelatés. Affaire à suivre.

Qu’il s’agisse de M. Tereta ou de M. Diarra, l’opinion publique malienne s’accorde à dire que ces deux derniers auraient eu des prétentions pour occuper la Primature. Or l’actuel Premier Ministre, Modibo Keita, reconduit, est considéré comme l’homme de confiance du président IBK. 

 

Pour finir, nous pensons qu’il ne s’agit pas d’un véritable remaniement, mais d’un réaménagement ; parce qu’aucun membre des parties signataires des Accords d’Alger n’a intégré le gouvernement II de Modibo Keita. Alors que l’entrée des membres signataires des Accords d’Alger aurait été des signaux forts pour la bonne marche du processus de paix. 

 

En trois ans d’exercice du pouvoir IBK, et à 29 mois des élections présidentielles, c’est le cinquième remaniement. Ce qui peut signifier que les différents gouvernements seraient confrontés à un problème majeur, celui de la cohérence et de l’efficacité.

On peut donc se poser la question de savoir, si un autre remaniement n’est-il pas à prévoir pour inclure les membres signataires des Accords d’Alger ? Si oui, ce sera pour quand ?

 

D’autant plus que les attaques meurtrières du 12 février à Tombouctou et à Kidal laissent croire que la stratégie des narcotrafiquants est toujours de saboter le processus de paix, et de nuire aux forces militaires maliennes et onusiennes pour maintenir un état général de psychose. 

 

Aux maliens et aux amis du Mali de se lever contre les dérives ignorantes qui font le lit des narcotrafiquants. 

 

Collectif des Maliens de Rhône-Alpes

 



Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Livre d'or

Dernier message :

Mahamane, merci pour les compliments et les voeux. Avec de la détermination et de la patience, le combat va aboutir. Alfadoulou

par Alfadoulou

Aller sur le livre d'or

Météo

Mercredi

min. 26 ° max. 41 °
Ciel dégagé

Jeudi

min. 26 ° max. 40 °
Ciel dégagé

Vendredi

min. 27 ° max. 40 °
Partiellement nuageux
Visiteur en ligne

    Nombre d'invité : 0

    Dons
    Espace Membre

    Pas encore de compte ?

    Mot de passe oublié ?