Français Le Collectif des Maliens de la Région Rhône-Alpes (CMRA) est une association loi 1901 née suite à la crise du Mali caractérisée par l’occupation des régions Nord du pays par des rebelles séparatistes et des islamistes. Le CMRA œuvre pour la paix, l’intégrité territoriale et le développement du Mali. Elle a pour objet, la contribution à la résolution des grands problèmes du Mali, la promotion de l’éducation, de la santé et de la culture. Le Collectif des Maliens de la Région Rhône-Alpes CMRA entend initier des projets de développement et de solidarité à l'intention des régions occupées du Nord du Mali. Méthode ou moyens d'intervention: actions d’information et de communication (conférences, meetings, séminaires…), projets de développement sur l’éducation, la santé, la culture... English The Collectif des Maliens de la Région Rhône-Alpes -CMRA (meaning the Joint Malians in Rhône-Alpes Region) is a 1901 law based association created after the Malian crisis featured by the occupation of northern regions of Mali by separatist rebels and Islamists. The CMRA promotes peace, territorial integrity and development of Mali. Its objective is to contribute to solving major problems of Mali, to promote education, health and culture. The Joint Malians in the Rhône-Alpes Region intends to initiate development projects and solidarity for settled areas of northern Mali. Method or means of intervention: information and communication (conferences, meetings, seminars ...), development projects on education, health, culture... جمعية الماليين في رون ألبجمعية الماليين في رون ألب أنشئت جمعية الماليين في رون ألب ( (CMRA بقانون 1901 بعد الأزمة التي قامت في مالي وباحتلال المناطق الشمالية للبلاد من خلال المتمردين الانفصاليين والإسلاميين. تسعى جمعية CMRA لتعزيز السلام، وسلامة الأراضي المحتلة، وترسيخ مشروعات التنمية في مالي. هدف الجمعية : المساهمة في حل المشاكل الرئيسية في مالي، وترويج الصحة، والتعليم والثقافة في الدولة. أهم طرق أو وسائل جمعية CMRA لتعبير أفكارها هي :عملية إيصال المعلومات وبثها عبر القنوات التقليدية (كتنظيم المؤتمرات والاجتماعات والندوات غير ذلك)، وإقامة مشاريع التنمية حول التعليم والصحة والثقافة ...

Fête de l’indépendance : La grande histoire de la bataille de Sabousiré

Demain, le Mali célèbre la 58e   Année de son Indépendance. Mais le choix du 22 septembre par les pères pour commémorer notre Indépendance Nationale n’est pas fortuit. Cette date a été choisie pour rendre hommage aux vaillants guerriers du Logo Sabousiré, le premier village à avoir opposé une résistance à la pénétration coloniale au Mali. C’est dans ce village que le Blanc a utilisé le canon pour la première fois. Revisitons ensemble l’Histoire du premier village martyr du Mali.

 

Juste pour vous rafraîchir la mémoire. La grande Histoire de la bataille de Sabousiré, dans la Région de Kayes, Mali. La bataille qui s’est déroulée ce 22 septembre 1878 a été l’une des plus sanglantes livrées par le colonisateur français, entre 1857 et 1898, pour le contrôle du Soudan.

Sabousiré était la capitale du Royaume du Logo, situé à 25 km de la ville de Kayes, sur la Rive gauche du fleuve Sénégal. Sous l’Administration de Faidherbe, les Français se sont rendu compte de l’existence d’un verrou qui rendait difficile la progression des forces françaises en Afrique de l’Ouest. De ce fait, la France a confié cette bataille au Lieutenant-colonel Reybaud dont la troupe était partie de Saint-Louis (Sénégal), le 11 septembre 1878, pour arriver à Sabousiré quelques jours plus tard; c’est-à-dire, le 22 septembre, dans l’intention de se rendre au Niger, en passant par le Mali.

À la tête d’une force de 585 Hommes, 4 canons et 80 chevaux, Reybaud a affronté, dès l’aube et pendant cinq heures d’horloge, les troupes du Roi Niamodi Sissoko. Le Peuple du Logo, fidèle au code de l’honneur, a écrit, ce jour-là, une des toutes premières pages de l’Histoire de la résistance de notre Peuple à la domination coloniale. Malgré la vaillance des défenseurs de la cité qui était protégée par une imposante «tata», la puissance de feu du détachement colonial ne pouvait que faire la différence à la longue avec de lourdes pertes en vies humaines de chaque côté. Il y a eu 13 morts, dont 2 Officiers (un Capitaine et un Lieutenant) et 51 blessés chez les assaillants.

Du côté des défenseurs du Royaume de Logo, on a dénombré 150 morts, dont le Roi Niamodi Sissoko.

La bataille de Sabousiré a été l’une des plus sanglantes livrées par le colonisateur français, entre 1857 et 1898, pour le contrôle du Soudan. « Il fallait faire sauter le verrou à Logo Sabousiré pour pouvoir prendre Bafoulabé, Kita et Bamako… ».

Le Royaume qui comptait une vingtaine de villages à son apogée était hostile à la pénétration française. Devant la menace des forces de Niamodi Sissoko, appuyées par les troupes d’élite de Sékou Omar Tall, les Français étaient dans le dilemme: comment atteindre Bafoulabé sans passer par Sabousiré? Après moult tentatives, ils sont parvenus à négocier le retrait des troupes omariennes, en optant pour la stratégie classique du «diviser pour mieux régner». Le retrait des troupes de Sékou Omar Tall (1500 Hommes) a contribué à la défaite du Roi Niamodi Sissoko et de son armée.

Celles-ci comptaient se démarquer des Français pour reprendre le Fort de Médine construit par la France, le 15 octobre 1855, pour servir de Base à son armée.

Cette bataille revêt d’autant plus un caractère symbolique que notre pays est devenu indépendant 82 ans, jour pour jour, plus tard (22 septembre 1960).

Mohamed Sangoulé Dagnoko 


Arrivée imminente de drones américains

Pour lutter efficacement contre les terroristes dans le Sahel et au Mali, les Etats-Unis d’Amérique comptent bientôt intensifier leurs opérations militaires pour mettre fin à une guerre qui n’a que trop duré. Selon New York Times, les services de renseignements américains, la CIA, s’apprêtent à effectuer des opérations secrètes au drone contre Al-Qaïda à partir d’une base aérienne nouvellement agrandie au Niger. Cette base est au nord-est de ce pays frontalier de notre pa...


Lire la suite →


Greve illimitée des magistrats : L’Assemblée nationale déclenche la médiation

Les deux syndicats de la magistrature (SAM et Sylima) en grève illimitée depuis une vingtaine de jours. Pour soulager les usagers des cours et tribunaux, l’Assemblée nationale a pris hier lundi 17 septembre 2018, la décision sur elle, de rencontrer les deux parties qui se regardent jusque-là en chien de faïences. Dans le souci de palier le dialogue de sourds engagé entre le gouvernement et les deux syndicats des magistrats en grève illimitée, l’Assemblée nationale a décidé d’entr&e...


Lire la suite →


Afin de contribuer au développement des talents au Mali, des anciens boursiers d'excellence du "Programme 300 Jeunes" créent une école - ISIM

Depuis 7 ans maintenant, cette nouvelle école supérieure privée délivre des diplômes de qualité reconnus par l'Etat malien. Il s'agit de l'ISIM, une veritable alternative aux etablissements occidentaux au Mali au coeur de l'ACI 2000. L’Institut Supérieur d’Informatique et de Management (ISIM) est une Business School créée à l’initiative d’anciens boursiers d’excellence du programme 300 jeunes cadres pour le Mali et de l’ancien directeur de l’Université Joseph...


Lire la suite →


Interview avec l’agroéconomiste Dr Jeff Dorsey sur l’aide américaine a l’agriculture malienne : «Les producteurs souffrent de la mauvaise gestion des redevances eau et du non entretien du système»

Dans cet entretien qu’il a bien voulu nous accorder depuis les Etats-Unis, Dr Jeff Dorsey, agroéconomiste américain, travaillant au Mali depuis plus de 10 ans, fait une analyse de l’aide américaine à l’agriculture malienne. Partisan de la promotion des produits porteurs d’exportation, il trouve que le projet CVC, qui vient de terminer, n’a pas couvert la zone d’Alatona et que les producteurs souffrent de la mauvaise gestion des redevances eau et du non entretien du système par l’association chargée de cette t&a...


Lire la suite →



Page précédente    1 2 3 4 5   Page suivante


Calendrier
« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Livre d'or

Dernier message :

Mahamane, merci pour les compliments et les voeux. Avec de la détermination et de la patience, le combat va aboutir. Alfadoulou

par Alfadoulou

Aller sur le livre d'or

Météo

Mercredi

min. 28 ° max. 42 °
Ciel dégagé

Jeudi

min. 29 ° max. 41 °
Ciel dégagé

Vendredi

min. 28 ° max. 39 °
Partiellement nuageux
Visiteur en ligne

    Nombre d'invité : 0

    Dons
    Espace Membre

    Pas encore de compte ?

    Mot de passe oublié ?