Mali : la police réprime une manifestation à Bamako, l'opposition et de l'ONU condamnent

Mali : la police réprime une manifestation à Bamako, l'opposition et de l'ONU condamnent

 

Plusieurs personnes ont été blessées samedi à Bamako lors d'une "marche pacifique" interdite, qui a rassemblé plusieurs centaines de manifestants, à deux mois la présidentielle. Le pouvoir a démenti l'utilisation de balles réelles.

L'opposition au Mali a réclamé la démission du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga après la répression samedi 2 juin d'une manifestation, interdite, qui a fait, selon elle, une trentaine de blessés, à deux mois de l'élection présidentielle.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a déclaré "suivre avec préoccupation l'évolution de la situation au Mali", où il a effectué une visite les 29 et 30 mai, et "les violents affrontements déclenchés par la tenue de manifestations de l'opposition dans la capitale Bamako", selon un communiqué publié dans la soirée.

France 24


Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Livre d'or

Dernier message :

Mahamane, merci pour les compliments et les voeux. Avec de la détermination et de la patience, le combat va aboutir. Alfadoulou

par Alfadoulou

Aller sur le livre d'or

Météo

Mardi

min. 29 ° max. 42 °
Ciel dégagé

Mercredi

min. 28 ° max. 42 °
Ciel dégagé

Jeudi

min. 29 ° max. 41 °
Ciel dégagé
Visiteur en ligne

    Nombre d'invité : 1

    Dons
    Espace Membre

    Pas encore de compte ?

    Mot de passe oublié ?