Bilal Ag Acherif : au Mali « un retard dans la mise en œuvre de l’Accord peut compromettre l’organisation de la présidentielle et entacher sa crédibilité »

De passage à Bamako, le nouveau président en exercice de la Coordination des mouvements de l’Azawad, Bilal Ag Achérif, répond aux questions de Sahelien.com.

 

Sahelien.com : Après la récente visite du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga à Kidal, quelles seront les retombées pour la population ? 

 

Bilal Ag Acherif : Précisons que cette visite est le fruit d’une concertation entre toutes les parties, surtout celles de la région de Kidal, qui sont les plus concernées. L’organisation et la sécurité de l’événement incombaient à la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad, ndlr). Toutes les parties étaient satisfaites de la manière dont la visite fut organisée et encadrée. Mais nous pensons qu’il ne nous revient pas de parler des retombées de la visite. Je ne saurais les évoquer à mon niveau. C’est plutôt à la partie gouvernementale d’en parler, car il s’agissait d’apprécier les problèmes sociaux de base et d’autres difficultés que vivent les populations de l’Azawad, pour ensuite apporter des solutions. Il faut préciser que ces problèmes dont il est ici question ne sont pas propres à la seule région de Kidal. De façon générale, le retard qu’on rencontre dans la mise en place des services sociaux de base à Kidal est le même à Tombouctou, Gao, Ménaka et Taoudéni.

 

Qu’est-ce qui explique ce retard, selon vous ?

 

Malheureusement, nous avons accusé un retard important dans la mise en œuvre de l’accord. Ce retard affecte aussi les points de l’accord relatifs à ces services sociaux de base. Si les parties avaient respecté le calendrier initial en accélérant l’établissement de ces services en faveur des populations, cela leur aurait permis d’apprécier davantage certaines actions politiques, comme la visite du Premier ministre. Car, il faut le dire, cette visite est un geste politique important qui vise à renforcer la confiance entre les parties. Elle aurait été plus ressentie comme une mesure de confiance par les populations, n’eût été ces difficultés qu’elles traversent. Toutes les parties doivent aussi recueillir l’avis de la population locale. Parce que toute action qui ne bénéficie pas du soutien de la population locale est vouée à l’échec. Nous devons alors multiplier les sensibilisations pour adapter les visions politiques aux attentes des populations locales....

 

 

 


Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Mai 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Livre d'or

Dernier message :

Mahamane, merci pour les compliments et les voeux. Avec de la détermination et de la patience, le combat va aboutir. Alfadoulou

par Alfadoulou

Aller sur le livre d'or

Météo

Mercredi

min. 30 ° max. °
Partiellement nuageux

Jeudi

min. 29 ° max. 44 °
Partiellement nuageux

Vendredi

min. 28 ° max. 46 °
Ciel dégagé
Visiteur en ligne

    Nombre d'invité : 1

    Dons
    Espace Membre

    Pas encore de compte ?

    Mot de passe oublié ?