Ag Ghali joue la carte régionale

Au Mali , Iyad Ag Ghali, leader du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (G SIM), et Abou Walid al-Sahraoui, émir de l’État islamique au grand Sahara (EIGS), ont-ils entamé un rapprochement ?

 

Selon nos sources, les deux chefs jihadistes se seraient rencontrés début décembre dans la région de Kidal. Quelques jours plus tard, Sahraoui se serait entretenu avec des lieutenants d’Ag Ghali à Tin Abao, au sud de Ménaka. Leurs hommes ont été vus ensemble à plusieurs reprises ces derniers mois près des villages de Talataye et d’Indelimane, situés entre Ansongo et Ménaka. Leur alliance serait sur tout effective dans la zone dite des trois frontières (Mali-Burkina- Niger), où sévit Sahraoui et où la force conjointe du G5 Sahel compte se déployer.

 

« Ag Ghali était déjà le patron du jihad malien. Avec ce rapprochement, il veut élargir son influence au niveau régional », s’inquiète une source sécuritaire occidentale.


Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Livre d'or

Dernier message :

Mahamane, merci pour les compliments et les voeux. Avec de la détermination et de la patience, le combat va aboutir. Alfadoulou

par Alfadoulou

Aller sur le livre d'or

Météo

Mardi

min. 29 ° max. 42 °
Ciel dégagé

Mercredi

min. 28 ° max. 42 °
Ciel dégagé

Jeudi

min. 29 ° max. 41 °
Ciel dégagé
Visiteur en ligne

    Nombre d'invité : 0

    Dons
    Espace Membre

    Pas encore de compte ?

    Mot de passe oublié ?