Festival Ogo Bagna : Le pays dogon à Bamako

Du 22 au 28 janvier 2018, la capitale malienne vibrera au rythme de la culture dogon. Des dizaines d’acteurs viendront exposer plusieurs pans de leur savoir-faire en matière d’artisanat, de cuisine, de musique et de « Savoirs traditionnels en matière de santé », thème de cette année.

Pour sa troisième édition, le festival Ogo Bagna veut mettre en débat « la problématique des savoirs traditionnels en matière de santé ». Plusieurs raisons justifient le choix de ce thème, selon Casimir Sangala, l’un des organisateurs. Tout d’abord, il existe un potentiel important dans ce domaine et de nombreux Maliens ont recours à la médecine traditionnelle pour se soigner. Il est donc essentiel d’en débattre, de partager les connaissances et, surtout, d’accompagner cette médecine pour établir un cadre de collaboration entre elle et la médecine moderne. Montrer « à un public urbain », plusieurs aspects de la culture dogon, c’est l’un des objectifs de ce festival, né en marge des Journées culturelles dogon créées en 2005 et qui se tiennent en pays dogon tous les trois ans. C’est donc pour permettre au public urbain de découvrir les valeurs de la culture dogon que Ogo Bagna a vu le jour en 2015.

Dans le contexte de crise que le Mali traversait, Ogo Bagna s’est naturellement inscrit dans la recherche de la paix et de la cohésion sociale, à travers le brassage culturel et les mécanismes culturels comme le cousinage. Car les Dogons sont bien placés pour ce faire. « Nous sommes un peu les cousins de tout le monde. C’est pourquoi nous invitons toutes les communautés voisines à venir construire la paix », qui est une œuvre commune, ajoute M. Sangala.

Durant une semaine, les visiteurs auront la possibilité d’admirer « un village typique dogon », promettent les organisateurs. Sur la place du Cinquantenaire qui sera le site de l’évènement, les festivaliers assisteront à des conférences, à des soirées et à des journées culturelles, innovation introduite cette année. « Les journées seront gratuites, mais les soirées payantes », précisent les organisateurs. Ces derniers, qui attendent environ 30 000 visiteurs, espèrent que cette édition aussi sera une opportunité pour les artisans non seulement de vendre leurs œuvres mais aussi de nouer des contacts pour donner un coup de pouce au secteur du tourisme, en berne depuis plusieurs années. Placé sous le parrainage du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, le festival Ogo Bagna, qui signifie « la table du chef », souhaite incarner un espace de dialogue et d’échanges entre toutes les communautés du Mali, y compris la diaspora dogon, attendue lors de la quatrième édition.


Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Février 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728
Livre d'or

Dernier message :

Mahamane, merci pour les compliments et les voeux. Avec de la détermination et de la patience, le combat va aboutir. Alfadoulou

par Alfadoulou

Aller sur le livre d'or

Météo

Jeudi

min. 19 ° max. °
Partiellement nuageux

Vendredi

min. 24 ° max. 37 °
Ciel dégagé

Samedi

min. 19 ° max. 33 °
Partiellement nuageux
Visiteur en ligne

    Nombre d'invité : 0

    Dons
    Espace Membre

    Pas encore de compte ?

    Mot de passe oublié ?