Et… Modibo Keïta proclame l’indépendance du Mali

Enlarge font

Modibo Keïta, père de la nation malienne
Modibo Keïta, père de la nation malienne
 

« Dans un monde de plus en plus tourmenté où la légalité n’apparait qu’à travers les intérêts stricts des pays, la lutte pour nous devra s’engager sur le plan politique.

Nous demeurons certes fidèles à l’idée de la fédération africaine, nous nous considérons toujours liés par le serment du 17 janvier 1959. Mais pour le succès de notre action en faveur de la fédération, il est indispensable et urgent que la république soudanaise s’affirme sur le plan africain et sur le plan international. C’est la raison pour laquelle nous avons invité à autoriser l’Assemblée législative: 

1-     A appréhender les compétences transférées par la république soudanaise à la fédération du Mali ;

2-     A proclamer comme Etat indépendant et souverain la république soudanaise,

3-     A proclamer que la république soudanaise s’appelle République du Mali, libre de tous engagements et liens politiques vis-à-vis de la France, comme la Haute volta, la Côte d’ivoire, le Niger, le Dahomey…

C’est la conséquence logique de la caducité des accords franco-maliens que la France a délibérément violés, en reconnaissant la République du Sénégal comme Etat indépendant. Notification de ces décisions sera faite au gouvernement français, à l’organisation des Nations-Unies et à tous les pays indépendants.

Fidèles à notre idéal d’union et de paix, j’insiste sur ce mot, nous sommes décidés à établir des relations amicales avec tous les Etats du monde, sans exclusive aucune, singulièrement avec ceux d’Afrique qui seront désireux de promouvoir une politique d’union et de progrès, de s’engager résolument dans la lutte pour la libération totale du continent africain et l’établissement d’une paix durable entre les peuples. La République du Mali est née.

Le Mali continue. Le mot Mali continuera à résonner  comme un gong sur la conscience de tous ceux qui ont œuvré à l’éclatement de la fédération du Mali ou qui s’en sont réjouis. Nous restons mobilisés pour l’idée de la fédération qui, malgré tout, demeure une demande  virile de l’unité africaine. Nous avons perdu une partie, mais nous gagnerons la manche, in challah. Les puissances d’argent, les forces rétrogrades et impérialistes n’y pourront rien.

Camarades, la Fédération du Mali en tant qu’entité territoriale n’existe plus. Son support politique était le Parti de la Fédération Africain.

«L’Union Soudanaise RDA doit se libérer de toute attache avec cette formation politique, garder son autonomie jusqu’à ce que puissent s’affirmer des positions claires et nettes sur les problèmes politiques et économiques que les Etats africains que les Etats africains ont à affronter au lendemain de leur indépendance. Plus de construction politique dans l’équivoque Clarté dans nos positions, clarté dans celles de nos partenariats éventuels, voilà les conditions indispensables d’une dépendance quelconque de l’Union Soudanaise RDA vis-à-vis de formations politiques africaines. L’Union Soudanaise RDA, fidèle à son option fondamentale en faveur de la paix et l’unité africaine, est décidée dès maintenant à établir des relations de bonne volonté, d’amitié et de solidarité avec tous les partis politiques mobilisés pour la paix, pour la libération du Continent africain de toute domination étrangère et pour l’unité des peuples africains ».

« Camarades, vous pouvez faire confiance au Bureau Politique, au Comité Directeur. Nous voulons ce que les doivent se considérer comme mobilisés pour la construction de la République du Mali, Patrie de tous ceux qui sont fermement  attachés à la réalisation de l’indépendance et de l’union africaine, toutes les Maliennes, tous les Maliens doivent accepter tous les sacrifices pour que notre pays puisse sortir grandi, rayonnant, de l’épreuve qu’il traverse pour que les africains libres, réellement libres puissent sans possibilité d’ingérence, s’unir pour que s’affirme une grande nation africaine qui marquera de son seau la politique internationale, pour que la paix, espoir des peuples en voie de développement, s’établisse entre tous les pays du monde ».


Réagir


CAPTCHA


Calendrier
« Mai 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Livre d'or

Dernier message :

Mahamane, merci pour les compliments et les voeux. Avec de la détermination et de la patience, le combat va aboutir. Alfadoulou

par Alfadoulou

Aller sur le livre d'or

Météo

Mercredi

min. 30 ° max. °
Partiellement nuageux

Jeudi

min. 29 ° max. 44 °
Partiellement nuageux

Vendredi

min. 28 ° max. 46 °
Ciel dégagé
Visiteur en ligne

    Nombre d'invité : 1

    Dons
    Espace Membre

    Pas encore de compte ?

    Mot de passe oublié ?